Les agriculteurs marocains n’ont pas été payés pour les 30 à 40 % des agrumes exportés vers la Russie

La Fédération Interprofessionnelle des Agrumes du Maroc (Maroc Citrus) a estimé que les dettes impayées s’élèvent à plus de 57 millions de dollars US. L’entité, qui a récemment envoyé une lettre au Ministère de l’Agriculture, au Ministère des Finances et à l’Association Professionnelle des Banques Marocaines (GPBM), a estimé que le risque de non-paiement par les clients russes en raison du retrait de la Russie du système de messagerie interbancaire Swift affecterait environ 30 à 40 % des exportations de petits agrumes.

Avec un marché de 1,7 million de tonnes en 2021, les expéditions d’agrumes marocaines représentent 10 % des importations totales de la Fédération de Russie. « Aujourd’hui, plus que jamais, la question des paiements se pose avec acuité, compte tenu de la poursuite de la guerre russo-ukrainienne. Ces craintes sont considérées comme fondées, surtout à l’approche de la fin de la saison d’exportation des agrumes », souligne Les Inspirations Eco dans une publication.

La source précise qu’une alternative à cette situation pourrait être le recours à un mécanisme de compensation entre les importations russes et les exportations marocaines d’agrumes (troc), ou la possibilité de payer en roubles ou en dirhams.

Cette situation est aggravée par la chute historique du rouble par rapport au dollar et à l’euro suite aux dernières sanctions contre la Russie.

Source: freshplaza.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *