Tunisie : le projet Biorest pour le développement de l’agriculture biologique

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé mercredi 11 mai 2022 à Tunis un accord pour lancer le projet Biorest, qui vise à soutenir le développement d’une agriculture biologique durable et résiliente en Tunisie dans un contexte de changement climatique.

La cérémonie de signature s’est déroulé en présence Directeur de la Coopération Suisse et des directeurs généraux de l’agriculture biologique, de la production agricole, des finances, des investissements, des structures professionnelles, la coopération internationale et un certain nombre de cadres du ministère.

Au passage, le ministre de l’Agriculture a salué les efforts de l’organisation et sa coopération avec le ministère pour contribuer au développement du secteur agricole, notamment en termes d’appui technique et de recours à l’expertise mondiale. Il a également exprimé son désir de consolider et de soutenir ce partenariat pour obtenir des résultats tangibles traductibles sur le terrain dans les meilleurs délais.

Pour sa part, le Représentant régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique du Nord a confirmé le soutien continu de l’organisation au secteur agricole.

ce projet vise à développer le secteur de l’agriculture biologique et à contribuer à la résilience des systèmes agricoles de production végétale et animale en renforçant la productivité, la nutrition et l’environnement, en améliorant les revenus des agriculteurs et en augmentant la valeur ajoutée et la compétitivité.

Le projet vise également à soutenir et renforcer les capacités du  laboratoire officiel d’analyse de l’agriculture biologique, en plus d’appuyer les femmes agricultrices et les structures professionnelles agricoles impliquées dans l’agriculture biologique, et le développement de bonnes pratiques dans les systèmes agricoles biologiques en adéquation avec les changements climatiques en Tunisie, tels que les céréales, l’huile et le lait.

Un comité de pilotage sera mis en place dans le cadre de cette convention, composé de représentants du ministère, de la FAO, de la Coopération suisse et de l’Union Européenne.

Source: agriculture.tn

Vous aimerez aussi...